Devenez Chef !

Nous sommes à la recherche de chefs et de cheftaines. Tentez l'aventure avec les Scouts et Guides de France, et formez-vous à l'animation (stage tech et stage appro).

Plus d'info ici

Week End de Rentrée 

30 Sept / 1 Oct 2017

Toutes les couleurs se réuniront pour un week-end campé

 

Pratique : la boîte à outils (docs à télécharger)

 

Accès Chefs

 

pour tout renseignement

groupe@sgdf-sva.com

HUMANS of SVDA!

A la rencontre de ceux qui font et ont fait vivre le groupe...

Découvrez chaque mois le portrait d'un chef, d'une cheftaine ou d'un responsable de groupe qui s'est, maintenant ou par le passé investi au service du groupe scout de Sèvres Ville d'Avray.

A travers ce portrait libre, redécouvrez sous un autre angle ceux qui font et ont fait vivre le scoutisme dans notre ville !

Juin 2017

Alban,19 ans, chef mousse 2014-2017

Etudiant à NEOMA Business School à Reims : programme en 4 ans, 2 ans à Reims et 2 ans à Boston (départ en Aout !)

Français multiculturel :

  • 0 à 7 ans : Suresnes
  • 7 à 9 ans : Londres
  • 9 à 12 ans : Le Caire
  • 12 à 14 ans : Londres
  • 14 à 17 ans : Ville d’Avray
  • 17 à 19 ans : Reims
  • 19 à 21 ans : Boston

 

Passions : 

J’ai de la chance d’avoir des parents qui m’ont permis de découvrir un grand nombre d’activités et surtout d’avoir un fort gout pour le nouveau. Il y a plusieurs choses qui me passionnent, voyager, la photo, la vidéo, la Slackline (sangle tendu entre deux arbres sur laquelle on marche), la randonné, l’innovation… De manière générale, j’aime beaucoup découvrir des endroits, rencontrer des gens, vivre en pleine air…

Le scoutisme : 

J’ai commencé le scoutisme à l’âge de 12 ans, en Angleterre. J’y ai été 2 ans Scout Unitaire de France. Avec du recul c’est une de mes expériences les plus formatrices, j’ai appris toutes les valeurs du scoutisme, en particulier la débrouillardise et le dépassement de soi.

De retour en France, j’ai arrêté le scoutisme pendant 2 ans avant de rentrer dans le groupe Scout et guide de France de Sèvres ville d’Avray. J’ai fait 1 camp en tant que jeune avec les pionniers et dès l’année d’après, je suis devenu chef Mousse. Cela fait maintenant 3 ans que je suis Chef Mousse à SVDA.

Le Scoutisme c’est pour moi une façon rêvé de passer de bons moments avec des gens ouverts d’esprits, actifs et entreprenant en sortant de la « vie » quotidienne que je mène. Ce que je préfère c’est le fait que j’arrive à être heureux et à transmettre des valeurs superbes de façon simple. Passer 24h sans son téléphone sans en ressentir le besoin ne m’arrive qu’au scouts, et c’est fou comme ça fait du bien !

 

Être chef scout m’apporte beaucoup de choses… La plus importante étant le fait d’encadrer les jeunes d’aujourd’hui en essayant de leurs transmettre des valeurs dont ils ont besoin dans le monde d’aujourd’hui. Être chef c’est aussi apprendre… Le scoutisme, c’est apprendre par l’erreur, et mon expérience de chef me l’a prouvé ! Organiser, anticiper, prévenir sont des choses que j’ai appris à faire aux scouts…

 

Avril 2017

Clément, 25 ans, chef scouts 2012-2014, chef pionniers 2016-2017

Du haut de mes 25 ans je compte parmi les chefs vétérans du groupe. Fier Dagoveranien, j’ai fait mes classes dans le groupe de SVDA depuis les louveteaux jusqu’aux compagnons, le tout complété par plus de 5 ans comme chef. Voilà pour la présentation scoute.  Passionné d’automobile et fraîchement diplômé de l’Edhec, je travaille maintenant, réalisation de rêve d’enfant, chez Renault où j’ai eu la chance de pouvoir monter 2500 portières arrière gauche d’Espaces lors de mon passage à l’usine. Une expérience techniquement et socialement très instructive. Musicien dans l’âme, j’entretiens par ailleurs une certaine frustration à n’avoir jamais pu partager mon instrument aux scouts, le piano n’étant pas l’idéal en camp. Je me rabats donc sur les cours de direction d’orchestre et mon expérience de chorale universitaire pour tenter d’apprendre aux jeunes des chants originaux.

 

Transition idéale vers la deuxième partie de ce portrait consacrée au bilan de mon passage dans le groupe, les quelques nouveaux canons que j’ai pu apprendre à mes scouts devenus pionniers comptent bien sûr parmi les éléments que je retiendrai. Je garderai également une grande fierté de mon projet compagnon: la construction d’un cybercafé au Sénégal inauguré avant notre départ par l’attaché de presse du Ministre de la Guerre sénégalais. Autre souvenir marquant, la réalisation avec les scouts, des projets que je n’avais jamais eu l’occasion de faire étant jeune: caisses à savon et tentes surélevées. Sur une note plus spirituelle et plus récente, je retiendrai le camp itinérant inter-religieux au cours duquel nous avons alterné marche et rencontre de communautés juives, musulmanes et de la communauté de Taizé. Un grand enrichissement pour moi grâce à ce projet choisi, à ma grande surprise par les pionniers en début d’année.

 

Je terminerai ce portrait en évoquant ce qui m’a poussé à m’investir pour le groupe de Sèvres Ville d'Avray. J’ai au cours de mon parcours scout en tant que jeune, énormément reçu de mes chefs et de la pédagogie scoute. Transmettre à mon tour ce qui m’a tant fait grandir m’est donc apparu comme un juste retour des choses. C’est dans cet esprit que j’ai cherché à rendre les jeunes véritablement acteurs et responsables de leur vie au service du groupe et de la société. Le scoutisme est également à mes yeux un lieu rare où chaque jeune a l’occasion de se construire spirituellement et d’aller au delà des réflexions de surface dont ils peuvent se contenter. C’est cette association de valeurs et d’apprentissages pratiques au sein d’un groupe que j’ai souhaité faire vivre en espérant faire naître parmi les jeunes cette même envie de transmettre en retour. 

 

Quelques strophes du poème de Rudyard Kipling “If” (transcrit de l’anglais par André Maurois)

 

[...]
Si tu peux rester digne en étant populaire,
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois,
Et si tu peux aimer tous tes amis en frères,
Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître,
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ;
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître,
Penser sans n'être que penseur ;

Si tu sais être dur, sans jamais être en rage,
Si tu sais être brave et jamais imprudent,
Si tu sais être bon, si tu sais être sage,
Sans être moral et pédant ;
[...]
Alors les Rois les Dieux la Chance et la Victoire
Seront à tout jamais tes esclaves soumis,
Et, ce qui vaut bien mieux que les Rois et la Gloire,
Tu seras un homme mon fils !

Février 2017

Florence, 23 ans, cheftaine Pionniers-Caravelles 2014-2016

 Je suis en dernière année d'école d'ingénieur généraliste avec une orientation mécanique/aéronautique. Dans la vie, j'ai deux passions : l'équitation et l'espace. Je monte à cheval depuis seize ans et j'ai la chance de pratiquer trois fois par semaine et de participer à des compétitions de saut d'obstacles. L'an dernier j'ai également fait partie de l'équipe organisatrice d'un Concours de Saut d'obstacles International deux étoiles (CSI**). En ce qui concerne l'espace, je suis responsable du suivi et du développement des projets du Centre Spatial Etudiant de mon école et j'ai participé à la conception d'un petit satellite qui sera lancé en 2019. 

 

Contrairement à la plupart des chefs du groupe, je n'étais pas scoute plus jeune. J'avais fait pleins de colos et j'avais passé mon BAFA par ailleurs, lorsque l'on m'a dit un jour, il y a presque trois ans : "Florence, il nous manque des chefs pour le camp, tu ne voudrais pas venir ?". Curieuse, je me suis dit pourquoi pas. C'est comme ça que j'ai été cheftaine pionnier caravelle à Sèvres Ville d'Avray pendant deux ans. En début d'année, j'ai été appelée par l'équipe territoriale pour devenir accompagnatrice pédagogique. J'accompagne le groupe de Châtenay-Malabry mais je fais également de la formation et je m'implique dans les réflexions sur l'évolution des pédagogies des branches Louveteau-Jeannette et Pionnier-Caravelle.

 

Ce qui m'a fait rester et m'engager dans le mouvement, malgré des débuts un peu difficiles, c'est de voir des jeunes de 14-17 ans se lancer dans des projets dingues. Quand ils vous disent "Cette année, on va aider des sans-abris", ça vous redonne espoir en l'avenir et l'envie de croire possible une société plus solidaire. Si je me suis engagée, c'est pour eux. Pour leur transmettre ce que j'ai appris et les aider à grandir, chacun, en tenant compte de leur personnalité respective. C'est aussi pour mettre mes qualités au service des autres. Par ailleurs, j'ai trouvé dans le scoutisme, un lieu pour vivre sa spiritualité et sa foi, pour avoir des moments de réflexion assez poussés avec des jeunes, sur des sujets très variés. Enfin, les SGDF sont pour moi un espace où l'on peut agir "de son mieux" dans et pour la société, essayer de la rendre un peu meilleure ou en tout cas un peu plus solidaire, et être soi-même sans avoir peur du regard des autres. Et puis c'est aussi une bonne bande de potes et pleins de moments sympas en équipe.

 

 

"Leave this world a little better than you found it." R. Baden-Powell

 

Si je devrais choisir une chanson, après avoir hésité avec "Dans ce monde qui avance" et "La promesse" de Grégoire et JJ Goldman, je choisirais : 

"Le monde m'appelle !

Le monde m'attend !

La vie est si belle

Je ne veux pas perdre mon temps.